Connexion membre Inscription membre
Gasykamanja.com, Site communautaire malgache
Nah Events . organisation d'événements publics et privés pour la promotion de Madagascar. Traiteur .
Gasik'Arts, Emission radiophonique malgache sur Toulouse FM92.2 le dimanche ou www.gasikarts.com . Voir Rubrique "Medias"

Interview Marina

 Marina RANAIVOARIMANANA, présidente de l'association revient sur les plus grandes actions depuis 2010, à savoir la participation active et régulière de l’association à la  Semaine Internationale de Solidarité en Val de Marne où Rafamiray Jeunes, en partenariat avec le Conseil Général du Val de Marne  fait venir une petite délégation  venant du village d’Imerikanjaka  pour se former en France.

DD : Pouvez-vous nous dresser un bilan succinct des actions de Rafamiray Jeunes depuis l’année 2010 ?

MR : Notre association est très jeune et débutante dans ses actions, mais malgré cela, des actions concrètes ont pu être réalisées en 2010. Nous avons récolté des fonds en organisant des soirées, des journées culturelles, nous avons aussi répondu présents à l’appel d’autres associations caritatives. L’association  essaie d’être présente partout où elle peut l’être et quand elle peut y être. Mais elle fait aussi appel aux dons des personnes qui veulent aider le pays pour son développement, les jeunes en particulier. On peut dire que l’association se porte bien et continue ses combats

DD : Quesl ont été les faits marquants de ces premières années d’existence de l’association Rafamiray jeunes ?

MR : Je citerai 3 grands évènements importants et émouvants  :

  • Lors d’une journée culturelle organisée à Bry sur Marne en Avril 2010 , nous avons rencontré pour la première fois l’équipe de We Malagasy . Et de là ont commencé notre collaboration et notre partenariat, avec la suite que l’on connaît.  We Malagasy a élaboré son clip « Raiso ny kitapo » produit par Nirin'soo en collaboration avec 17 artistes malgaches de Rap- R’nB  pour la cause des enfants malgaches , à la demande de l’Association RAFAMIRAY Jeunes, oeuvrant pour les villageois d’Imerikanjaka dans la commune rurale d’Ambatomirahavavy .
  • Ensuite, les We Malagasy ont donc représenté Madagascar lors d’un petit festival à Villejuif  de tous les pays participant à la Semaine de Solidarité Internationale ; c’est là qu’ils ont interpété « Raiso ny Kitapo » (prends ton cartable) pour la première fois, une chanson écrite pour le droit des enfants .Lors de cette même journée culturelle , les membres de l’association ont participé au fameux défilé de  Haute Culture  baptisée « troquons pour être heureux ». En somme des aventures culturelles et humaines que nous sommes fièrs de vivre et de partager…
  • A la fin de l’année scolaire en Mai 2011, en partenariat avec le  Conseil général du Val de Marne,  Rafamiray Jeunes a organisé un évènement intitulé « saveurs et festivités » où des enfants d’origine malgache et ceux  de la Maison de l’enfance de Bry sur Marne ont présenté une danse malgache.

 

DD : Quelles sont les ambitions de l’association pour 2011 ?

MR : L’association souhaite pour cette année en été  envoyer les jeunes membres au pays pour pouvoir construire une maison de loisirs et un terrain de sport afin que les jeunes et les enfants du village d’Imerikanjaka puissent avoir un endroit à eux pour se retrouver et apprendre, pour  faire différentes activités,  pour qu’ils puissent ainsi s’épanouir en dehors de  chez eux ou  dans la rue.

J’en profite d’ailleurs aujourd’hui, à travers Diaspora Dynamique, pour faire appel aux jeunes voulant participer à ce projet et qui ont entre 18 et 25 ans à nous contacter. Si l’aventure humanitaire vous tente,  contactez-nous via le mail de l’ association car il reste encore des places .  mirayjeune@hotmail.fr

Nous avons besoin de la générosité des gens . Que ce soit financièrement, culturellement, bénévolement, , etc.. nous acceptons toutes les aides possibles

Notre planning 2011 n’est pas encore définitif, mais en dehors de ce départ pour Madagascar cet été,  il y a déjà  quelques évènements  à prévoir dont une journée et soirée culturelle, un stand lors d’une journée d’action d’une autre association… Etant en plein partiels, les dates et programmes finaux vous  seront donc donnés ultérieurement

DD/ Justement , n’est ce pas trop difficile de combiner la vie associative -en étant en plus à la tête de l’association – à la vie étudiante ? Quelles études faites-vous ?

MR : Je fais des études de psychologie et suis en master 1 développement : enfance, adolescence et vieillissement . Je vis à Marseille la semaine pour terminer mes études  et remonte en région parisienne le week end ou les vacances scolaires dans ma famille.

Concilier Rafamiray Jeunes  et mes études est très dur  mais  c’est un choix que j’ai fait  et j’essaie de me débrouiller comme je peux  pour avoir du  temps pour les études et la vie associative. Mais je dois dire que ma maman (secrétaire de l’association)  m’aide énormément. Elle  participe beaucoup et grâce à elle je peux mener de front les deux vies.

DD : Vous êtes jeune et déjà, une vie bien engagée, d’où vient cette énergie ?

MR : De ma maman, de ma famille !  c’est elle et ses sœurs qui ont créé l’association Rafamiray il y a 3 ans  et c’est ce qui  m’a inspiré à monter « Rafamiray Jeunes » pour justement sensibiliser les jeunes pour la cause des enfants malgaches.

Voir ma mère  s’engager et de l’avoir accompagné pour de  bonnes causes (Armée du salut, etc…)  depuis que je suis petite m’a donné l’envie de faire pareil, d’aider ceux qui en ont besoin.

DD : Quelles sont vos ambitions personnelles et que vous apporte l’Association Rafamiray Jeunes ?

MR : Lorsque j’aurai obtenu mon diplôme, je souhaiterai travailler dans les foyers  pour enfants (maison de l’enfance, ou de l’adolescence…) en tant que psychologue et par la suite , quelques années plus tard,  ouvrir mon propre cabinet.

L’association me permet d’aider à ma manière ceux qui en ont besoin, d’être la pour eux.  J’aime aider les autres et grâce à l’association, je me sens utile pour une bonne cause et pour mon pays d’origine , qui me tient beaucoup à cœur  même si je ne vis pas là-bas . Se dire que grâce aux actions de l’Association,  ils auront un peu de bonheur m’ apporte beaucoup de joie.

Propos recueillis par Nanouh Rasamoely
Janvier 2011

Publicité

http://www.diaspora-dynamique.com
Tous droits réservés 2014. Réalisation du site http://www.dinas.fr